La SCI d'Attribution

Publié le par cib


Construire un immeuble en SCI d'attribution, c'est possible. C'est même recommandé si on veut devenir propriétaire d'un logement à un prix raisonnable. Il est en effet inutile de payer 30 % plus cher un logement, qu'il soit pour sa résidence principale ou dans le but de le louer.

Lorsque vous passez par un promoteur, vous payez ses frais, les frais de publicité et une marge confortable. Le promoteur pour être encore plus large emploie des entreprises qu'il étrangle. Les entreprises essaient de se récupérer sur la marchandise, la qualité baisse, les mal-façons foisonnent, les dégâts sont terribles et les ennuis pléthores. Bref, on met le doigt dans un engrenage qui risque bien de dévorer toutes nos économies. 

Récemment, la fameuse Crise a mis sur le carreau des promoteurs qui n'ont pas réussi à écouler leurs produits sur plan, ont commencé des travaux et ne les ont pas terminés, se sont faits la malle sans payer personne, entraînant la faillite des sous-traitants. Certains promoteurs n'ont pas attendu la Crise pour ce type d'action crapuleuse. Bien planqués derrière des sociétés, ils décampent en principe une fois les premiers versements d'acomptes. Mais vous, une fois que le crédit est contracté, vous n'avez qu'une chose à faire, le rembourser. Tant pis, si votre logement est à moitié construit, donc inhabitable. Tant pis si vous vous retrouvez avec deux mensualités. Tant pis si vous payez pour rien. Les banques ne vous feront pas de cadeau. 

Le mieux est donc de réunir un certain nombre de futurs co-propriétaires et de monter une opération de construction en SCI d'attribution ce qui vous permettra de suivre la construction de A à Z. On adhère à la SCI en achetant un nombre de parts égales à la surface du logement plus la quote part des parties communes. Une fois la construction terminée, on ferme la SCI si on le souhaite, les parts se transforment en propriété. Une banque vous prêtera plus facilement de l'argent si elle est la seule sur le coup. Elle prendra ainsi une hypothèque sur l'immeuble. Il est recommandé de créer un comité directeur qui fera ensuite office de syndic. Ce sera plus simple pour gérer ensuite l'immeuble.

Il vaut mieux également choisir de construire un petit immeuble d'une dizaine de logements tout au plus.

Au cas où l'opération est destinée à  l'investissement locatif, il va sans dire que les logements pourront être loués à des prix planchers tout en garantissant à l'investisseur un rendement suffisant qui lui permettra de rembourser son crédit et de capitaliser raisonnablement. S'il veut ensuite vendre, il pourra également le faire avec plus de facilités, le prix demandé étant lui aussi raisonnable.

C'est par ce type d'opération que nous parviendrons à nettoyer le marché immobilier et surtout éviter un désastre. L'immobilier a été sur évalué depuis des décennies d'une manière totalement artificielle. Les banques qui ont pris des hypothèques en contre-partie de crédit ne sont pas prêtes à admettre que la bulle doit éclater car elles verraient ainsi la valeur de leur patrimoine fondre comme neige au soleil. Elles bloquent depuis des années l'immobilier, notamment en gardant en sommeil des immeubles entiers pour faire monter les prix.

Je suis persuadée que la cause la plus importante de la crise actuelle est le prix de l'immobilier. Il grève les budgets des foyers, ralentit ou anéantit tout autre espèce de dépenses ou investissement. Les banques sont en train de faire le gros dos mais elles ne tiendront pas longtemps. Le Pays est totalement paralysé. Vous avez remarqué que rien n'est dit à ce sujet. Rien n'est envisagé dans ce programme de soi-disant relance de l'économie. On ne relancera pas la consommation en donnant 500 euros aux travailleurs qui bénéficient de la prime de l'Emploi comme le suggèrent le PS. Ce sont des conneries et on se demande comment des cerveaux qui sortent de l'ENA peuvent pondre autant de coquilles vides.

Le cas du foncier est aussi un fléau. Les mairies retiennent des terrains qu'elles négocient ensuite à la hausse lorsque le manque devient insupportable. Elles privilégient les grands groupes comme Bouygues qui vont en contrepartie graisser la patte des élus.

Si on ne libère pas le foncier et si on ne trouve pas de solutions pour construire moins cher, sans qu'il soit nullement question de baisser la qualité, bien au contraire, on ne réussira pas à rétablir l'équilibre du budget des familles.

La Sci d'attribution mais aussi la coopérative sont des moyens durables et vivables de devenir propriétaire d'un bien à son juste prix. Il en existe peut être d'autres.

 

Publié dans SOLUTIONS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

SCI et garantie 14/02/2011 15:34



Bonjour,


Il faut également s'assurer lors de l'achat sur plan que le promoteur a souscrit les garanties d'achevement auprès d'une assurance, ce qui est un grand garde-fou contre ce type d'abus.


Patrice



apprendre l'anglais gratuitement 07/07/2010 12:29


Félicitations pour votre blog, merci à vous de partager vos conseils et je "plussoie" moi aussi cette opinion... J'insiste, oui votre travail est vraiment bien bon, il me faut maintenant parcourir
le reste de votre blog... PS : Merci encore !


ciboulette 27/03/2009 14:51

bonjour,C'est en effet un problème récurrent, les banques n'ayant pas l'habitude de ce type de montage. Il est pourtant simple et efficace. Si une seule banque prête à chaque associé, il n'y a plus de problème d'hypothèque. Le crédit agricole le fait, de même la Caixa Banque. Il ne faut pas laisser tomber, surtout discuter avec les banques, ne pas hésiter à faire de la pédagogie. Et rencontrer des responsables. Le crédit in fine fonctionne aussi... Bien à vous. 

Abdelaziz SBAÏ 27/03/2009 11:45

Bonjour,nous avons une SCI d'attribution mais nous avons des difficultés à faire financer la construction. D'après la banque probleme de prise d'hypotheque. le shéma que nous proposons : chaque assocué s'adresse à sa banque pour demander un prêt pour répondre aux appels de fonds de la SCI.Aurriez-vous des pistes ?merci

cib 07/02/2009 09:50

Ah, je ne sais pas. Ce blog n'est pas modéré. En principe, les com s'affichent tout seuls....