Accès au logement par le biais d'une coopérative d'habitations

Publié le par grignette

Au temps où ma vie et celle de mes enfants n'étaient pas menacées de précarité et de tarmac, je dirigeais une entreprise de gestion de patrimoine. (comme quoi, personne ne peut dire que demain.... )
iDéjà sensible au coût que représente le logement dans le budget familial, j'avais remis  au goût du jour la SCI d'attribution. 
La SCI d'attribution est un moyen efficace de devenir propriétaire de son logement qui permet de faire baisser le prix de son acquisition d'au moins 25 %. Plusieurs candidats à l'accession à la propriété décident de se mettre "ensemble" pour faire construire un immeuble. J'ai toujours préconisé une taille raisonnable pour cet immeuble. six, huit, dix logements au maximum. Le groupe crée une Sci d'attribution et prend des parts au prorata de la superficie de son logement, plus des parts de communs. En principe, on nomme un gestionnaire chargé de recruter les artisans et de suivre le chantier. Une fois l'opération réalisée, les parts se transforment en propriété. La Sci peut néanmoins continuer et constituer le syndic, chargé de l'entretien de l'immeuble. Les banques comme le Crédit Agricole ou la BNP sont à même de prêter pour ce type de montage financier mais aussi des banques étrangères telles que la Caïxa.... Pour les personnes qui souhaitent bénéficier des réductions d'impôts relatives à la location de leur logement, je vous dis que c'est possible. Comme il est possible de pratiquer des loyers plus raisonnables compte-tenu du prix d'acquisition plus modéré. 

Tout ça pour vous dire que je viens de découvrir un article traitant de la SCI d'accession progressive à la propriété. Je vous invite à prendre connaissance de cet article et des liens qu'il invite à rejoindre. Elle est peut être là la solution pour bon nombre d'entre nous !


Posté par Toulous'Asso le 15/10/2008 (82 lectures)


Alors qu’un million de français sont privés de domicile et que 2 millions vivent dans des conditions d’habitat précaires, l’opération SOS mal-logement de la Fondation de France a pour objectif de permettre aux foyers les plus modestes d’accéder à la propriété. Une démarche expérimentale qui s’est concrétisée par la signature d’une convention avec 10 associations qui proposent des solutions concrètes et innovantes pour y parvenir.

Parmi ces associations, L'association AERA, à Toulouse, à été retenue. 

L'association AERA (Actions, Etudes et Recherches auto ur de la production de l'Architecture et de la ville) a été créée en 1992 à Toulouse. Face à l a crise du logeme nt social en France, elle a lancé un programme expérimental de promotion de coopératives d'habitations à vocation sociale  et participative. Elle utilise le nouveau statut des «SCI d'accession progressive à la propriété» dans lesquelles Les bénéficiaires ont un rôle actif. AERA remet ainsi les habitants en situation de responsabilité collective.

En amont, le montage du dossier est participatif car les futurs habitants élaborent leur projet de vie en commun. En aval, l'accession à la propriété se fait de façon solidaire par le biais de l'acquisition des parts d'une SCI d'accession progressive à la propriété. Le projet s'adresse à un public majoritairement composé de demandeurs d'un logement social mais aussi de personnes issues de clas ses moyennes. Il permettra donc une mixité et un équilibre socioculturel pour une quinzaine de familles.

Pour cette association, « c'est en construisant qu'une communauté se construit ». 

 

Publié dans SOLUTIONS

Commenter cet article

cib 04/01/2009 23:42

ah ! je vais voir ton lien flèche... Et j'ai pas mal travaillé sur ce type de logements... Mon intérêt ne date pas d'hier. D'une manière certes utopique, j'avais créé cette sté de gestion de patrimoine afin d'élaborer des projets de logements à prix raisonnables. J'ai fait construire deux immeubles en région parisienne... Je t'embrasse Flèche. Bien eu ton message. J'y réponds vite. Tu parles comme il m'a fait plaisir !!!

fleche 04/01/2009 20:12

Sur la région existe aussi : http://www.habicoop.fr/spip.php?page=sommaireUn projet est actuellement à l'étude sur notre commune, mais est vraiment à l'état d'ébauche.